mardi 28 novembre 2017

Projet Tricot # 4

Parce que ça a vraiment été un modèle coup de coeur.


Modèle trouvé en fouinant sur le site Drops Design, j'ai vraiment beaucoup aimé ce modèle dès que je l'ai vu .. encore une fois (et ça sera surement pas la dernière fois :p) un coup de coeur.

Je l'ai voulu en rouge bordeaux, étant blonde platine, et fan de la couleur bordeaux, je me suis dit ça sera bordeaux! Je l'ai vite réalisé, voulant voir le résultat assez vite! Et je ne suis pas déçue =).

Du coup il a été réalisé dans plusieurs couleur : bordeaux, blanc, noir ... 
Et malgrè les différents points à réaliser sur une même ligne, je l'ai pas trouvé difficile, et j'ai vraiment aimé le faire.






jeudi 16 novembre 2017

Trico'thé # 1 : l'hyperhagie boulimique

Parce qu'il y a aussi un peu de blabla ...


C'est une suralimentation compulsive pendant laquelle la personne consomme un grand nombre d'aliments tout en ayant le sentiment de perdre le contrôle et sans savoir s'arrêter.
Les hyperphages mangent souvent même lorsqu'ils n'ont pas faim. Ils peuvent manger rapidement en ne faisant pas attention à la quantité d'aliments qu'ils ingurgitent.
Les caractéristiques clés de l'hyperphagie boulimique sont : 
- des épisodes fréquents de crises incontrôlable
- sentiments négatifs (tristesse, honte, culpabilité,  ...)
- pas de comportement compensatoire comme les vomissements.

Symptômes comportementaux des personnes hyperphages : 
- elles sont incapables de s'arrêter de manger ou de contrôler ce qu'elles mangent.
- ingurgitent une grande quantité de nourriture.
- mangent même si elles se sentent remplies.
- cachent ou stockent la nourriture pour la manger plus tard en secret.
- mangent normalement en présence d'autres personnes, mais se goinfrent quand elles sont seules.

Les causes : combinaisons de beaucoup de facteurs tels que les gênes, les émotions, le vécu ... La dépression et l'hyperphagie sont fortement liés. Il y a également des études qui montrent que la faible estime de soi, l'insatisfaction corporelle et la solitude peuvent engendrer une alimentation compulsive.




J'ai toujours été gourmande, mais c'est vrai que le rapport à la nourriture à vite évolué, et ce, avec les émotions que je pouvais avoir. Et ce trouble que j'ai décris plus haut, j'ai commencé à le développer lors d'une relation toxique. Quand l'autre à voulu me changer, parce que les rondeurs que j'ai toujours eu ne lui convenait plus .. J'avais les remarques quasi tout les jours, et le seul réconfort que j'avais c'était dans la nourriture, mon meilleur ennemi. Alors je mangeais au travail, comme j'étais seule c'était facile. Mais le soir chez nous je ressentais le besoin de combler cette envie. Je me suis mise à cacher des gateaux par ci, des choses par là, et quand il était occupé je succombais. Ca a duré 2 ans comme ça, jusqu'à son départ. Et là les crises se sont fait plus importante. Je faisais des repas pour plusieurs mais j'étais seule, et même si j'avais plus vraiment faim c'était pas grave, me fallait manger. Et puis à la fin j'avais honte ... honte de tout ce que je venais de manger, honte de mon attitude ... mais par contre je ne voulais pas me faire vomir, parce que ça me faisait peur, je me disais que je pouvais m'y habituer et tomber dans les TCA, ce que je ne savais pas sur le moment c'est que j'en avais déjà ... J'ai souvent finie ces crises en pleure, parce que je m'en voulais. Puis j'ai réussi à  en parler à quelqu'un de confiance et elles ont diminuées. Puis j'ai trouvé différents articles qui parlaient de l'hyperphagie boulimique, et là je me suis reconnue sur pas mal de critères ... et c'est peut être bête mais de voir tout ça, ça m'a permis de comprendre le pourquoi de la chose, et de prendre surtout conscience de tout ça. Elles ont depuis diminuées, mais peuvent être encore présente quand ça va vraiment pas. Mais je suis fière de moi parce que j'ai réussi un petit combat contre tout ça, même si c'est pas encore la fin.

mardi 14 novembre 2017

Projet Couture # 3

Parce que j'aime les sacs ...


En faisant des recherches de tuto sur Youtube, j'ai trouvé plusieurs vidéos pour ce sac à sequins. J'ai direct aimé le modèle, et le fait de me le faire moi même .. c'était mieux!

Direction du coup les magasins de tissus (tissu + et ikea pour ma part), et j'ai acheté pour faire le premier du coton épais chez Ikéa, et un rouleau de skaï chez tissu +. Les deux ont été vraiment agréable à coudre, le skaï un peu plus facile à manipuler vu qu'il est un peu rigide, mais une fois la fin .. quand on accumule les épaisseurs, j'avoue avoir un peu galérer. Le coton épais a été nickel, j'ai fait exprès de le prendre chez Ikea car il est pas trop cher (5€ le mètre).

Concernant la doublure, pour celui en coton j'ai utilisé des coupons trouvé chez Action, j'ai craqué pour les petits ananas violet .. Alors en voulant y mettre le thermocollant, les motifs ont un peu bavé avec le fer :/ mais je suis très contente quand même. Pour celui en skaï, j'ai utilisé un coton noir classique, sans motif.

Ils ne sont pas parfait .. mais je suis contente d'avoir réussi à faire ça.
Et le bleu ne me quitte pas!

























ma page de création : Les Créas de Sabine (FB)


dimanche 29 octobre 2017

Projet Tricot # 3

parce que là ce fut long ...



Réalisation d'un poncho adulte, sur la base d'un modèle Drops Design.
C'est le modèle Alanna.

Il a de très jolis motifs, beaucoup de torsades, mais c'est pas forcement le plus dur.
Il est un peu long à faire, mais un vrai plaisir à regarder à la fin.




dimanche 24 septembre 2017

Projet Couture # 2

Parce que je teste ..



J'ai reçu en avance mon cadeau d'anniversaire : une machine à coudre !!! 

J'en avais jamais vraiment utilisé auparavant. J'ai commencé à la dompter en me faisant des cotons démaquillants maison (qui feront peut être l'objet d'un article). Et je suis tombée sur une vidéo qui explique comment faire une bralette en tissu imitation dentelle!

J'ai commencé par faire mon patron, adapté à mes mensurations. Puis couper chaque pièce, en faisant gaffe de ne pas trop couper, et de laisser assez de marge pour les coutures.

Pour l'attache j'ai utilisé deux petits crochets, que j'ai cousu sur l'intérieur de l'élastique, qui me fait le tour du bralette, comme ça c'est caché une fois porté.

Pour les bretelles j'ai utilisé de l'élastique un peu fantaisie. Je suis contente du résultat, il est pas parfait mais pour ma vraie 1ere pièce solo en couture ça me va. 


























vidéo du tuto : https://www.youtube.com/watch?v=bnclXUOXI0Q&t=299s